Dépendance au jeu des femmes

Selon une enquête récente de l’Agence de santé publique du pays (Folkhälsomyndigheten), la majorité des joueurs pathologiques suédois sont des femmes pour la première fois dans l’histoire.

Le rapport a révélé que le nombre total d’accros aux jeux de pari avait diminué depuis 2015, année de publication de la dernière étude de ce type. Cependant, l’augmentation du nombre de femmesdépendantes du jeu est l’une des nombreuses tendances préoccupantes décrites dans la dernière enquête.

Dépendance au jeu de femmes suédoises

Les enquêteurs ont constaté que l’écart entre les sexes parmi les joueurs pathologiques avait été effacé au cours des quatre dernières années. Et sur les 45 000 personnes dont le problème de jeu est considéré comme la dépendance, 64% sont des femmes. Cela représente une hausse par rapport à 18% en 2015. Cette hausse est attribuable à l’augmentation du jeu en ligne dans la nation scandinave.

Nouvelle Législation du jeu de pari

La nouvelle législation du jeu de pari en ligne de la Suède est entrée en vigueur le premier janvier 2019. Cette collection des nouvelles règles permet aux casinotiers internationaux de proposer leurs jeux aux joueurs suédois, mais avec des conditions qui protègent ces joueurs. De plus, ils doivent obtenir une licence issue par Spelinspektionen, un régulateur indépendant de jeux de casino en Suède.

Le régulateur est responsable de la prévention de la dépendance au jeu et l’assistance aux joueurs pathologiques. La nouvelle loi a mandaté la création de Spelpaus, un outil d’auto-exclusion de jeux de pari. Selon Spelinspektonien, plus de 30 000 personnes ont s’enregistré entre le 1er janvier et le 1er avril 2019. Ceux qui s’inscrivent sont empêché d’accéder les sites de jeux en ligne et de paris sportifs.

Vous aimerez aussi...